Une claque … et tout s’emballe


Ces jours-ci doit s’ouvrir se termine un procès particulier avec l’acquittement du principal accusé, mais revenons quelque temps en arrière : Sidi Bouzid (centre de la Tunisie),  un certain 17 décembre 2010… un jeune marchand ambulant, Mohamed Bouazizi, jeune chômeur de 26 ans vient réclamer ses marchandises réquisitionnées par des agents de police, peu de temps avant… En effet, tout vendeur ambulant (même chômeur Bac ++++), doit pour exercer et survivre sous Zaba, disposer d’autorisation de vente, même pour vendre quelques clopinettes…. Mal lui en a pris, plaidant sa cause devant des agents assermentés, le temps monte rapidement et une des agents imbue de son autorité, lui « aurait » décroché une claque, voire même craché dessus le conduisant à commettre l’irréparable, une immolation par le feu symbole d’un désespoir devant la sous-préfecture locale.

La jeune policière Fayda Hamdi

Si pour le crachat on peut douter d’un tel procédé, le premier acte confirmé (« la gifle ») devient tels les battements d’ailes du papillon à Pékin, la cause d’un ouragan en Tunisie puis dans l’ensemble des pays au sud de la méditerranée et au-delà arabes…. Commis par une femme, on peut se demander si l’acte en lui même, outre son aspect méprisant, n’en décupla pas moins sa portée dans un pays musulman, même dans la Tunisie du « code du Statut Personnel » de Bourghuiba en 1956. En effet, la Tunisie est l’un des premiers pays arabo-musulmans a accordé de nombreux droits civils aux femmes (égalité, droit de vote, IVG dès 1973, interdiction de la polygamie, scolarisation massive…), et par la même, participant à la modernisation du pays :  la Tunisie en entamant sa transition démographique plus tôt que nombre de pays de la région et actuellement avec 2 enfants par femme, se rapproche des standards démographiques des pays développés. De la sorte, la scolarisation massive des filles ou encore l’émancipation féminine sont une réalité dans la Tunisie actuelle, et d’ailleurs qu’une femme soit agent de police, avocate, militaire ou douanière est bien le symbole d’un pays qui donne aux femmes une autre place que derrière les fourneaux.

Cependant,  le tableau est loin d’être encore idéal : certaines zones de la Tunisie encore traditionnelles laissent aux femmes un rôle second et bien des limites demeurent dans la course à l’égalité homme/ femme : en effet, bien que le CSP reconnaît une place plus favorable aux femmes tunisiennes, ces dernières n’ont pas le même statut lors d’un l’héritage (legs du droit coranique ?). La révolution , qui a été menée par biens des femmes et jeunes filles tunisiennes, se donne donc pour objectif de faire progresser ces droits, et si certain-e-s s’inquiètent du retour d’un islam politique rigoriste on peut voir que la société tunisienne vieille : même le leader du Hezb Ennahda (Parti de la Renaissance, النهضة) de retour de son exil de Londres, a reconnu que les droits des femmes tunisiennes étaient inaliénables…. Il est intéressant de voir que la future Assemblée constituante doit comporter plus de 50 % de femme parmi les candidats présentés… bien loin des 6 % du Parlement français…, le mois de juillet 2011 le mois des femmes tunisiennes ?

Néanmoins dans les mentalités un certain machisme demeure. Principal axe de défense de l’avocat de Fayda Hamdi (outre son arrestation préventive et sa mise au secret durant plusieurs jours), on peut se demander si le contraire s’était produit, le papillon tunisien aurait-il donné un tel résultat…. Toutefois, au-delà de l’atteinte de la virilité d’un homme, le suicide du jeune Bouazizi est une réalité bien plus tragique,  que le sort de cette policière qui doit bien se mordre les doigts d’un geste qui a fini par faire tomber le premier flic de Tunisie, le président-général, emporté par le flot de contestation de sa population…. ha l’ironie de l’histoire…. un flic destitué par la faute d’un autre collègue…

Publicités
Cet article, publié dans _bienvenue, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Une claque … et tout s’emballe

  1. Bonjour tout d’abord bravo pour votre site internet que j’ai découvert avec plaisir. cet article a retenu tout mon attention car je le trouve bien rédigé et pertinent. Je n’ai pas pour habitude de commenter les sites mais je me permet de le faire aujourd’hui. Je vous contacterais pour faire un échange de lien avec mon propre site. En espérant vous lire bientot.

    • Zgougou dit :

      Merci de votre commentaire sympathique, je préfère me limiter en nombre de post (sauf actualités chaudes), et privilégier la qualité de l’écriture, produite avec le temps et le recul, plutôt que produire des post sms !

      N’hésitez pas à me donner un lien vers votre site. Révolutionnairement vôtre.

  2. cybermagnetik dit :

    What a great web log. I spend hours on the net reading blogs, about tons of various subjects. I have to first of all give praise to whoever created your theme and second of all to you for writing what i can only describe as an fabulous article. I honestly believe there is a skill to writing articles that only very few posses and honestly you got it. The combining of demonstrative and upper-class content is by all odds super rare with the astronomic amount of blogs on the cyberspace.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s