Aux balais citoyens !


Labib, la mascotte de l’EnvironnementIl est intéressant de voir comment la fuite de Zaba, donne lieu à de nouvelles activités à savoir l’environnement et la notion de développement durable… Sous Zaba, l’environnement se limitait à construire des ronds-points de l’environnement, agrémentés de Labib, personnage tête à claque aux oreilles démesurées, mascotte de l’Environnement. Greenpeace était une association non grata, la pêche au thon rouge étant une denrée importante pour le secteur primaire tunisien (et le client japonais) et si le recyclage était dans l’ère du temps, bien du travail restait à faire.

En effet, les rues parfois se transforment en dépotoir, faute de poubelles nombreuses et de ramassages réguliers. Les centres de tri ne sont pas en nombre suffisant, de même que le tri sélectif est quasi inexistant : de pauvres hères se chargent alors de fouiller les poubelles pour récupérer le plastique avant d’aller le vendre… la responsabilité collective n’est pas de mise dans ce mode de recyclage : les gens jetant sans trier leurs déchets, participent à l’aspect chaotique des poubelles publiques, sans parler des odeurs cadavériques… De même, outre l’absence de centre de tri conséquent, les décharges ouvertes sont nombreuses et il n’est pas rare le matin, selon le vent de sentir les effluves pestilentiels lointains dus à l’incendie de ces mêmes décharges. Le problème est donc un sacré défi pour la Tunisie, ouverte au monde de la consommation, l’accumulation d’emballages, de bouteilles plastiques et autres déchets qui sont toujours de plus en plus nombreux. La situation est même critique pour certaines villes, obligées d’en ouvrir en urgence même dans leur centre comme à Tunis.

Mais quel changement désormais ? Quel rapport avec l’ère pré-Ben Ali ?  La Tunisie serait-elle devenue un « écolo-pays scandinave » ? Où toutes ressources sont issues d’un recyclage sévère, où le citoyen n’est pas qu’un consommateur, mais s’inquiète à juste titre de sa cité ? Malheureusement non… du moins pas encore. Car des initiatives voient le jour et trouvent dans la Tunisie de l’après-Zaba, un goût révolutionnaire. Plusieurs municipalités proposent à leurs concitoyens, jeunes ou plus âgés de participer à de gigantesque opérations de nettoyage public : Bizerte, Sfax… . Il faut voir ces jeunes tunisiens saisissant des sacs plastiques et autres détritus pour les réunir et rendre plus belles certaines rues, espérant que l’opération donne lieu à un comportement plus responsable de leurs voisins. Mais l’aspect le plus politique de l’acte réside davantage dans la portée du geste : nettoyer la nouvelle Tunisie… et en premier lieu, des strates de l’ancien régime ! Bien après le 14 janvier, nombre de symboles furent jetés à la poubelle : photo de Zaba président, chiffre 7 (même sur les devantures de magasin utilisant le chiffre désormais honni), photo géante de Zaba, …  voire cadeaux bien mal acquis des sbires du régime, saisis lors des premiers jours de liberté, bref le recyclage a commencé tôt ! Le recyclage se poursuit même dans les moeurs de la vie quotidienne : il n’est plus rare d’entendre dans la rue, une envolée lyrique sur le thème « vois-tu un/e benaliste » pour dénoncer un acte d’incivisme, une tentative de corruption…

Cependant, on peut se demander quelle est la place de l’environnement dans la nouvelle Tunisie ? Si deux partis politiques se saisissent directement de la question environnementale (Tunisie verte et le Parti vert), peu de partis la mettent au centre de leurs réflexions. Pourtant est-ce la prise en compte d’une dégradation de l’environnement et son corollaire, le cadre de vie de tous ne sont pas une priorité de tout engagement politique ? Selon, les trois piliers du développement durable, pourtant les trois éléments sont liés :

Si nous pouvons définir le développement durable, comme « un mode de gestion de ressources durables pour les générations présentes et futures », espérons que la question devienne clé pour les futures élections. La Tunisie, pays méditerranéen où l’eau est rare  au centre et au sud du pays, et qui le deviendra encore plus (faute de sources se renouvelant régulièrement), doit faire face à son avenir. Mais loin d’avoir que des contraintes, son climat lui assure un ensoleillement important, et l’énergie solaire est une piste qui se fait jour, face à une Europe nucléarisée et souhaitant en sortir doucement… Bref du potentiel économique, social et environnemental que le pays se doit d’approfondir, du bas en haut de la société.

Sources

Développement durable et Tunisie : http://www.environnement.nat.tn/potentieleau.htm

Etude sur l’eau en Tunisie : http://www.histoire.ac-versailles.fr/spip.php?article573

Publicités
Cet article, publié dans _bienvenue, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Aux balais citoyens !

  1. athena pallas dit :

    yeppp zgougou! au balais! on doit débarrasser nos rues et nos cités de toutes les saletés et résidus qui traînent!
    commençons par les moeurs crapuleuses, les âmes ordurières, et toutes les pourritures qui s’accrochent! 😉
    cela dit, on voit de plus en plus des gens qui s’engagent dans ce « développement bio-écolo-durable »! les gens se sentent concernés et font de leur mieux pour une meilleure tunisie! une tunisie débarrassée de toutes les pourritures ( au sens propre et figuré)

    merci pour cet article

    ps : quelques liens de groupes facebook
    https://www.facebook.com/profile.php?id=1087100180#!/Tunisie.Propre

    https://www.facebook.com/profile.php?id=1087100180#!/pages/Pour-Une-Tunisie-Plus-Propre-Plus-de-poubelles-Visibles-dans-nos-rues/196693567040400

    https://www.facebook.com/profile.php?id=1087100180#!/event.php?eid=212059735482598

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s