Et un, et deux et trois …


ENFIN… Khadafi a rejoint les poubelles de l’histoire… enfin, oui disons-le haut et fort, ENFIN, le tortionnaire de Syrtre est tombé… dans un tunnel après s’être échappé de son 4×4 fourni gracieusement (grâce à ses pétrodollars) par une entreprise française. Bien que des voix chagrines s’élèvent (déjà) pour protester sur le fait que le bourreau de la cyrénaïque ait échappé à un procès en règle, réjouissons-nous de grâce : ce dernier a rejoint (avec du retard quand même) l’album des grands criminels trépassés de notre siècle. Ainsi, il intègre une place peu enviée aux côtés d’un Hitler suicidé, d’un Polpot malade ou d’un Ceauscu criblé de balle.

Comme un rat ...Et on peut doublement se réjouir, car le point commun entre ces tristes sires et notre sbire – qui se voulait le nouveau Nasser d’Afrique – est qu’ils ont tous fini piteusement : seuls, fuyant et pour ce dernier traqué par son peuple et quelques avions étrangers qu’il pourfendait de ses diatribes bien lourdingues. Ainsi, il est devenu  un exilé à l’intérieur de son pays et pour finir capturé dans un tunnel d’égout… Alors il est où le « grand leader » ? Celui qui jura de mourir les armes à la main ? (sur ce point, je lui donne une place d’honneur dans mon classement des « grands leaders » va-t-en-guerre qui finissent par trouver une fin à l’image de leur règne : pitoyable)

Khadafi circus

Ha quelle blague, ces personnages qui utilisent le verbe et la peur, et qui ne sont que finalement de misérables poussières. N’oublions pas les attentats soutenus par ce salopard, les conflits entretenus au Sahara et financés par son argent sur le dos de son peuple ou encore le grand Khadafi Circus que cela soit à l’ONU, à l’Élysée (tache indélébile pour notre Nicolas le petit) ou encore dans les rues des capitales européennes pour ses rejetons, tous plus fous les uns que les autres …. Allez qu’ils s’en aillent tous et bon vent ! La Libye, la Tunisie, mais aussi le monde ne s’en porteront pas plus mal désormais.

Couche culotte révolutionnaire

Certes, il n’est pas jugé, mais après tout était-il nécessaire de donner une dernière tribune à cet impotent (des rumeurs tunisiennes parlaient de quelques fuites urinaires qui l’indisposaient ces dernières années… ha le Révolutionnaire en couche-culotte, cela a de la gueule pour la postérité) ? Fallait-il que le procès finisse bâclé à l’image d’un Ceauscus ou d’un Saddam Hussein ? Finalement seul compte le résultat : que le procédé soit imparfait – et il l’est – le résultat est là : Après Zaba, Moubarak… Khadafou désormais …. donc un dictateur de moins, et à qui le tour désormais ? Qui sera le prochain dans le cœur du cyclone des révolutions arabes ? …. Allez je vous aide, regardons vers Damas …. désormais…

Advertisements
Cet article, publié dans _bienvenue, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s