Ce n’est qu’un au revoir ….


IMG_0152

À bientôt Tunisie !

Après une longue abstinence, en raison d’un emploi du temps chargé et de nouvelles fonctions en France, cher pays de mon enfance, je me devais de clôturer ce blog, sniiiiiiif. Hé oui, l’aventure écrite de l’an I est terminée, d’autant plus que nous sommes désormais dans l’an III (où plus selon l’année dans laquelle vous êtes, et je ne parle même pas du calendrier musulman ;).

Ce blog m’a permis de vous faire partager — et toujours au vu des visites quotidiennes sur le blog — ce merveilleux pays, et cette population qui a porté une Révolution dont les livres d’histoire se souviendront. Comme le dirait Gandalf pour les Hobbits du Seigneur des anneaux  et s’adaptant bien au contexte de la Tunisie, « on peut bien apprendre en un mois tout ce qu’il y a connaître de leurs façons, et puis après un siècle ils peuvent encore vous étonner au besoin » (p.92, La Communauté de l’Anneau). Si les médias relaient une image négative du pays et de sa révolution, n’oublions pas :

— qu’une Révolution ne se fait pas en 1 an (et la République en France combien de temps ? 66 ans pour être en place !! 1805-1871), et quand même : en une journée s’est effondrée une dictature de … 23 ans !

— la liberté de parole acquise et chèrement défendue de nos jours en Tunisie, que cela soit pour les laïcs, mais aussi les islamistes, chacun pouvant et devant la saisir pour faire vivre la démocratie.

— le vent frais balayant les pays arabo-musulmans, et l’essor de nouvelles générations qui prennent le destin de leur pays en main.

Oui, ce n’est pas simple, cela est long, compliqué, mais le pays trace sa route, entre rebords et précipices, et la société civile veille sur les errances d’un pouvoir politique, de nature fragile et souvent aux abois. Soyons confiant dans un pays qui ne cesse d’étonner : le pessimisme est le cancer des démocraties, nid des pires obscurantismes, et la Tunisie dans sa longue histoire a déjà démontré sa capacité de rebond.

Advertisements
Cet article a été publié dans _bienvenue. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Ce n’est qu’un au revoir ….

  1. youssef ben tahar dit :

    le seul mérite de ridha sfar aux yeux de mehdi jomaa c’est d’être un mahdaoui. les cadres de la sécurité qui ont travaillé dans les années 90 avec lui peuvent vous dire dans quoi il a été impliqué et pourquoi il a été mis au « frigo » puis ensuite détaché auprès de conseil des ministres arabes de l’intérieur. En revenant au ministère de l’intérieur il a commencé par appeler ses anciens agents mahdaouis et qui étaient impliqués avec lui dans des affaires louches tout en leur procurant des postes sur mesures et des avantages et des privilèges auxquels ils n’ont pas droit et ça recommence comme aux années 90….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s